La banque du Vatican promet une tolérance zéro vis-à-vis des comptes suspects

le 31/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La banque du Vatican vérifie tous les comptes bancaires sous sa responsabilité, y compris ceux ouverts au nom d'employés du Saint-Siège, a annoncé son nouveau président, Ernst von Freyberg. L'Institut pour les œuvres de religion (IOR), le nom de la banque du Vatican, suscite depuis des dizaines d'années des rumeurs de blanchiment d'argent. Dans une interview publiée vendredi par le Corriere della Sera, il précise que l'IOR a entrepris de passer au crible ses 18.900 clients afin de vérifier leurs droits à posséder un compte et les éventuelles délégations de signature, ajoutant qu'un millier de comptes sont contrôlés par mois.

A lire aussi