L'ex-patron d'AIG devrait être jugé

le 29/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Hank Greenberg devrait toujours passer en jugement sur les transactions frauduleuses dont il est accusé alors qu'il était à la tête du groupe d'assurance American International Group, même si New York a abandonné la plupart des charges qui pesaient sur luiur. "On cherche à avoir un effet dissuasif", a déclaré Barbara Underwood, procureur général de la Cour d'appel de New York. Elle a ajouté que l'Etat souhaitait un aveu de la part de Hank Greenberg, qui a dirigé AIG jusqu'en mars 2005.

A lire aussi