La perspective d'une sortie de l'Etat de Lloyds se précise

le 16/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La probabilité que l'Etat britannique puisse à terme céder sa participation de 39% dans Lloyds, première banque de détail du pays, a augmenté en 2012 et le gouvernement devrait pouvoir commencer à vendre des titres «au fil du temps», a estimé  jeudi le président de l'établissement, Win Bischoff, lors de l'assemblée générale des actionnaires.

A lire aussi