Commerzbank fait peau neuve dans l’espoir d’une éclaircie en 2014

le 10/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A l’approche d’une augmentation de capital, la banque allemande a publié une deuxième perte trimestrielle consécutive

Commerzbank se dit au milieu du gué. A l’occasion de la publication mardi de résultats trimestriels comme prévu peu flatteurs, son président du directoire Martin Blessing a tenu à préciser que les effets positifs du plan de restructuration «devraient devenir bien plus visibles à partir de 2014». Le dirigeant a souligné que «les premiers efforts portent déjà leurs fruits, en particulier dans la banque de particuliers». Pour l’heure toutefois, les charges de restructuration de 493 millions sur trois mois à fin mars ont entraîné une deuxième perte nette trimestrielle consécutive (94 millions contre un bénéfice de 355 millions un an auparavant). Commerzbank vise 4.000 à 6.000 suppressions de postes d’ici 2016, notamment par la fermeture de ses activités dans l’immobilier et le financement maritime.

Alors que Martin Blessing se targue de «progrès considérables» dans la réduction des actifs jugés non stratégiques, l’environnement reste «très délicat», le résultat opérationnel trimestriel du groupe ayant chuté de 18% à 469 millions d’euros. Celui de l’activité cœur de services aux entreprises, la Mittelstandbank, a chuté d’un tiers à 325 millions sur fond de baisse des revenus et de hausse des provisions. En revanche, le résultat opérationnel du pôle marchés de capitaux a été multiplié par neuf à 271 millions.

Sur le front du bilan, Commerzbank s’apprête à lancer, entre mi-mai et début juin, une nouvelle augmentation de capital, pour 2,5 milliards d’euros. L’opération apportera selon la banque un point au ratio common equity tier one sous Bâle 3, qui a baissé de 0,1 point à 7,5% sur le trimestre écoulé. La banque allemande vise un ratio de 9% d’ici fin 2014.

A lire aussi