Le PS veut éviter les prises de contrôle rampantes

le 30/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le groupe socialiste à l'Assemblée nationale s'apprête à déposer une proposition de loi sur les reprises de sites industriels viables, dite "loi Florange", qui prévoit aussi un dispositif contre les OPA hostiles et rampantes. Des entreprises sous-cotées sont potentiellement menacées en France par des offres publiques d'achat (OPA) rampantes, explique le député PS François Brottes, président de la commission des affaires économiques de l'Assemblée. Pour y faire face, le projet prévoit trois mesures : l'abaissement de 30% à 25% du seuil à partir duquel il est obligatoire de lancer une OPA sur la totalité du capital d'une entreprise; la généralisation du vote double pour les actionnaires détenant des parts d'une entreprise depuis deux ans; enfin le renforcement du rôle des comités d'entreprise en matière d'exigence de transparence.

A lire aussi