Monte Paschi s'engage à éviter que l'Etat prenne le contrôle

le 26/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

"C'est une chose que d'avoir l'Etat comme actionnaire minoritaire, c'en est une autre d'imaginer une participation majoritaire de l'Etat: cette dernière hypothèse est sans aucun doute un scénario possible mais la banque est déterminée à éviter", a déclaré le administrateur délégué de Monte Paschi, Fabrizio Viola dans le cadre d'un entretien à Il Sole 24 Ore.

A lire aussi