Chypre n'a pas provoqué de contagion sur les dépôts

le 26/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La gestion du cas chypriote par les autorités européennes n'a pas provoqué de mouvement de fuite des dépôts dans les autres pays de la zone euro, selon les statistiques publiées par la BCE. Au contraire: la croissance mensuelle des dépôts des ménages et des entreprises non financières a atteint en mars 1,1% en Espagne et 3,1% en Italie. En revanche, à Chypre, la baisse est de 3,9%, et atteint 7,2% en incluant les sociétés financières. Ces chiffres marquent une accélération de la fonte des dépôts dans les banques chypriotes.

A lire aussi