BPCE déploie la signature électronique en agence

le 18/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans le cadre du projet de groupe « Entreprise Numérique », les Caisses d’Epargne et les Banques Populaires passent à la banque digitale

Source photo: BPCE

Le déploiement de la signature électronique en agence est une nouvelle étape très structurante vers la numérisation de la relation », explique Jean-Yves Forel, directeur général en charge de la banque commerciale et de l’assurance chez BPCE (lire aussi notre dossier dans L'Agefi Hebdo de ce jour).

En clair, les clients qui continueront à venir souscrire des contrats en agence tant dans les Caisses d’Epargne que dans les Banques Populaires se verront désormais proposer de signer un contrat numérique, qui sera créé automatiquement et auquel seront annexées les pièces justificatives (pièce d’identité, bordereau d’opération…).

Issue des développements conjoints d’ITCE et d’iBP, les entités informatiques des deux enseignes, cette signature électronique, déjà déployée dans trois Caisses d’Epargne et dans une Banque Populaire, fonctionne selon deux cinématiques différentes. Chez l’Ecureuil, le client valide les différents documents nécessaires à la souscription puis appose sa signature sur une tablette tactile, ce qui génère un certificat numérique témoignant de l’identité du souscripteur et de son consentement à souscrire le contrat tel qu’il est désormais scellé. Le contrat numérique est ensuite archivé dans le système d’information de la banque et dans l’espace web sécurisé du client.

Pour les Banques Populaires, dont le fonds de commerce comprend notamment 1,2 million d’entreprises et de professionnels plus habitués aux dispositifs d’authentification forte dans le cadre de leur activité, le client s’authentifiera sur un écran tactile lors de la souscription soit avec sa carte bancaire et son code confidentiel via le terminal de paiement électronique rattaché au poste de travail du conseiller, soit grâce à un code à usage unique transmis par SMS sur son téléphone mobile.

Cette dématérialisation permettra d’importantes économies de papier, d’archivage et de manipulation surtout pour la banque. Mais elle devrait également permettre aux clients de conserver et d’accéder plus facilement à leurs contrats.

En complément, un service de coffre-fort numérique sera d’ailleurs proposé en septembre dans les Caisses d’Epargne et en 2014 dans les Banques Populaires. Pour l’heure, 70% des clients testés ont accepté d’utiliser la signature électronique en agence qui concerne seulement les produits d’épargne mais sera progressivement disponible pour tout type de produit.

A lire aussi