La CDC paye le prix de ses participations dans Dexia et France Télécom

le 04/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: PHB

La Caisse des dépôts (CDC) a fait état d'une perte nette de 458 millions d'euros en 2012 en raison de lourdes dépréciations sur ses participations dans la banque Dexia et France Télécom. Lors d'une conférence de presse, Olivier Mareuse, le directeur financier de la CDC, a expliqué que le groupe Dexia, recapitalisé en 2008 puis en 2011, avait une nouvelle fois coûté l'an dernier 453 millions d'euros à la Caisse des dépôts. Cette dépréciation s'ajoute aux dépréciations passées dans le portefeuille du Fonds stratégique d'investissement dont la CDC détient 51% du capital. Toutefois la Caisse se veut rassurrante avec un résultat récurrent, hors éléments exceptionnels qui s’établit à 1,55 milliards d’euros en 2012 contre 1,62 en 2011. En dépit de son léger recul par rapport à 2011, il confirme la solidité du Groupe explique Olivier Mareuse.

A lire aussi