Le front des prêts toxiques s’élargit pour Dexia

le 26/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’opposition entre la banque et les collectivités locales s’étend selon le quotidien à «deux nouveaux protagonistes de poids». En l’occurrence, le Conseil général du Rhône et la ville de Saint-Etienne. Le premier, qui évoque notamment un défaut d’information, a voté vendredi une assignation de Dexia Crédit Local pour 5 emprunts d’un montant de près de 355 millions d’euros, la seconde, déjà en contentieux avec Deutsche Bank, s’apprêtant à engager une procédure contentieuse contre Dexia concernant des prêts d’un montant de 61 millions. Ces derniers représenteraient pour la ville une perte potentielle de 46 millions.

A lire aussi