Le secteur bancaire en avance sur le calendrier de Bâle 3

le 19/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le Comité de Bâle, qui rassemble des autorités de supervision d'une trentaine de pays, a calculé que les 101 principales banques suivies avaient besoin, en juin dernier, de 208,2 milliards d'euros de fonds propres supplémentaires pour respecter les objectifs, soit 176 milliards de moins qu'en décembre 2011.  L'écart qui reste à combler inclut les «surcharges de capital».

A lire aussi