Crédit Agricole SA dévoile les bonus de ses dirigeants

le 19/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

En perte de 6,5 milliards d’euros en 2012, après déjà un trou de 1,47 milliard en 2011, Crédit Agricole SA a attribué des parts variables à ses dirigeants au titre de l’exercice écoulé. Jean-Paul Chifflet, son directeur général, se voit notamment attribuer 135.000 euros de bonus, plus un complément de 45.000 euros indexé sur la valeur de l’action CASA. S’y ajoute une rémunération différée et conditionnelle de 270.000 euros (en baisse de 50% sur un an) dont l’acquisition est progressive sur 3 ans et soumis à des critères de performance. La rémunération totale de Jean-Paul Chifflet au titre de 2012 a cependant diminué d'environ 23%, de même que celle des directeurs généraux délégués. «Pour l’année 2012, le conseil, dans sa séance du 19 février 2013, a décidé d’attribuer aux dirigeants mandataires sociaux une rémunération variable inférieure à celle résultant de l’application des critères, tenant compte à la fois des résultats comptables de l’exercice et de la contribution opérationnelle des dirigeants au cours de l’année 2012», explique le document de référence de la banque, déposé le 15 mars.

A lire aussi