La «bad bank» espagnole veut céder 1,5 milliard d'actifs cette année

le 12/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La structure de défaisance créée pour assainir le système bancaire espagnol après la crise immobilière veut céder 1,5 milliard d'euros d'actifs à risque cette année, a déclaré mardi le ministre de l'Economie, Luis de Guindos. La Sareb détient 200.000 actifs immobiliers d'une valeur totale de 50,5 milliards d'euros, qu'elle a repris avec une décote aux banques nationalisées et à celles ayant bénéficié d'un plan de sauvetage de l'Etat espagnol. Le ministre de l'Economie a annoncé que le plan de gestion de la Sareb devait être révisé parce qu'elle n'avait eu connaissance que récemment du détail de ses actifs.

A lire aussi