Le Crédit Mutuel Arkéa fragilisé par la crise en Bretagne

le 06/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le résultat net du groupe bancaire a cédé 35% l’an passé, à 168 millions d’euros. La banque «marque le pas, mais ne plie pas», selon le quotidien, à qui des sources proches du président Jean-Pierre Denis ont souligné l’importance dans cette baisse de la multiplication par trois en deux ans du taux d’imposition. Les dirigeants du groupe souhaitent selon le quotidien «poursuivre leur stratégie de conquête commerciale». «Tous les emplois seront maintenus et des recrutements sont probables» poursuit le quotidien, qui met en lumière une collecte d’épargne record de 4,8 milliards en 2012. Le coût du risque a progressé de 4,2% à 116 millions.

A lire aussi