RBS affiche un résultat propice à un désengagement de Londres

le 28/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Royal Bank of Scotland a publié jeudi un résultat opérationnel en hausse pour 2012, une performance qui permet d'envisager un désengagement de l'Etat. RBS a sensiblement réduit la voilure dans la banque d'investissement et compte poursuivre dans cette voie pour se recentrer sur la clientèle locale. Les primes ont totalisé 607 millions de livres en 2012, soit 23% de moins qu'en 2011. La banque a dégagé un résultat opérationnel de 3,5 milliards de livres (4,04 milliards d'euros) contre 1,8 milliard un an auparavant, le plus élevé depuis le renflouement intervenu en 2008. Elle a en revanche accusé une perte avant impôt de 5,2 milliards de livres, imputable à une charge de 4,6 milliards passée sur sa propre dette.

A lire aussi