L'UE veut que les banques espagnoles améliorent leur rentabilité

le 22/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les banques espagnoles doivent limiter leurs dividendes ou en verser une plus grande part en titres afin de renforcer leur rentabilité face à une récession persistante, juge la Commission européenne. La Commission européenne prévient que la récession menace toujours les banques espagnoles, mais ajoute qu'elle n'envisage pas une nouvelle aide financière pour maintenir les établissements à flot, alors que Madrid a demandé jusqu'à 100 milliards d'euros. L'Espagne a pour le moment reçu 40 milliards d'euros de l'Union européenne afin d'assainir ses banques, durement touchées par l'effondrement du secteur immobilier en 2008.

A lire aussi