Dexia affiche une deuxième année de lourdes pertes

le 21/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le groupe Dexia, en cours de démantèlement après sa quasi-nationalisation par les Etats français et belge, a publié jeudi une deuxième lourde perte annuelle consécutive, conséquence de cessions d'actifs décotés, de dépréciations et de la hausse de ses coûts de financement.Le groupe, dont le capital est détenu à 96% par la France et la Belgique et qui a cessé toute activité de prêt, affiche au titre de 2012 une perte nette de 2,9 milliards d'euros après une perte de 11,6 milliards l'année précédente.

A lire aussi