Une affaire fiscale pourrait coûter 200 millions à HVB

le 20/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

HVB, la filiale allemande d'UniCredit, s'attend à devoir débourser jusqu'à 200 millions d'euros au terme d'une enquête portant sur une éventuelle évasion fiscale liée à des transactions boursières entre 2006 et 2008, rapporte mercredi une source proche de la banque. Le conseil de surveillance de la banque a récemment discuté d'un rapport de 173 pages présenté par le cabinet d'avocats Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom sur cette question fiscale qui a déclenché en novembre des perquisitions du parquet et du fisc.

A lire aussi