Libor: RBS se sépare du patron des activités de marché

le 06/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

RBS, qui a accepté de verser aux autorités américaines et britanniques des pénalités d'environ 615 millions de dollars (455 millions d'euros) pour son rôle dans le scandale de manipulation du taux interbancaire Libor, a sacrifié au passage John Hourican. Ce dernier dirigeait les activités de banque d’investissement et de marchés. Il n'était pas directement impliqué dans le scandale.

A lire aussi