RBS pourrait accepter une amende de 500 millions de livres pour le Libor

le 29/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Royal Bank of Scotland (RBS) devrait s'accorder avec les autorités américaines et britanniques sur une amende de 500 millions de livres (585 millions d'euros) pour son implication présumée dans le scandale du Libor, rapporte mardi le Wall Street Journal. En plus de verser une amende, la banque, contrôlée par l'État britannique depuis son sauvetage de 45,5 milliards de livres en 2008, plaiderait coupable pour certains chefs d'accusation mais pas ses dirigeants.

A lire aussi