Manipulations sur le marché des NDF de Singapour

le 28/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Des enquêtes internes au sein de plusieurs banques à Singapour ont permis de trouver des preuves de manipulation par des traders de certains taux sur le marché des changes local, rapporte Reuters. Cette découverte étend à un nouveau marché le scandale de manipulation des taux interbancaires Libor. A Singapour, les enquêtes ont révélé que des traders de plusieurs banques communiquaient entre eux par messagerie électronique pour s'informer des taux qu'ils allaient soumettre à l'association locale des banques pour le fixing des contrats à terme non livrables de change (non-deliverable foreign exchange forwards, ou NDF), dans le but d'en tirer profit.

A lire aussi