Un ex-trader de l’Ecureuil condamné

le 28/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Boris Picano-Nacci - Photo : REA

La jurisprudence Kerviel touche un ancien trader de la Caisse d’Epargne, jugé à Paris pour une perte de trading de 751 millions d’euros subie par le groupe en 2008. La 11ème chambre du Tribunal correctionnel de Paris a condamné Boris Picano-Nacci à 315 millions d’euros de dommages et intérêts et à deux ans de prison avec sursis. «Nous pratiquerons le recouvrement avec tact, intelligence et discernement», a assuré Jean Reinhart, avocat de la banque. Il s'agit de la deuxième affaire de ce type jugée en France après celle de l'ancien trader de la Société Générale Jérôme Kerviel, condamné en octobre dernier en appel à une peine de trois ans de prison ferme assortie d'une facture de 4,9 milliards d'euros à rembourser.

A lire aussi