Les banques européennes doivent rédiger leur «testament»

le 23/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les grandes banques de l'Union européenne devront présenter d'ici la fin de l'année des «testaments» («living wills») précisant de quelle manière elles pourraient survivre à une crise sans avoir besoin du soutien financier du contribuable.  39 banques sont concernées, dont 15 ont déjà élaboré de tels plans de survie sous la houlette du Conseil de stabilité financière (CSF), a fait savoir l'Autorité bancaire européenne.

A lire aussi