Le système financier français résiste aux tests de l'ACP

le 17/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo : PB

L’examen de la stabilité du système bancaire et des organismes d’assurance français effectué par l’Autorité de contrôle prudentiel et publié sur son site internet confirme «la capacité des banques françaises à résister à une détérioration significative de l’environnement économique, tout en étant capable de se conformer aux nouvelles exigences de la CRD 4». Sur la base du scénario adverse retenant l’hypothèse crédible d’une croissance de l’économie française de 0,2%, les huit banques passées au crible (BNP Paribas, Société Générale, Groupe Crédit Agricole, Groupe BPCE, Groupe Crédit Mutuel, La Banque Postale, HSBC France et la CDC) affichent toutes des ratios de capitaux propres Tiers One supérieurs à 8%. Certaines affichant même des ratios supérieurs à 10%. S’agissant des assureurs, l’ACP met en avant les fortes capacités d’absorption des pertes par la participation aux bénéfices des assureurs vie, et le niveau généralement élevé des ratios de solvabilité initiauxdes assureurs non vie qui permettent au secteur de résister au scénario adverse.

A lire aussi