UBS en guerre contre la culture de l’arrogance

le 09/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Auditionné par une commission parlementaire britannique, le patron de la banque d’investissement d’UBS, Andrea Orcel, s’est dit convaincu du fait que la banque suisse avait fait beaucoup de progrès pour se débarrasser de cette «culture de l’arrogance» qui a mené au scandale de la manipulation des taux Libor. «Je suis aussi convaincu qu’il reste encore beaucoup à faire», a-t-il ajouté.

A lire aussi