L'ACP tente de crédibiliser ses sanctions

le 19/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Banque Populaire Côte d'Azur passe à nouveau devant la commission des sanctions de l'Autorité de contrôle prudentiel après l'annulation d'une décision émanant du prédécesseur du superviseur, la Commission bancaire. C'est l'occasion pour l'ACP d'affiner sa doctrine en la matière, toujours critiquée.

A lire aussi