Deutsche Bank condamnée à des dédommagements dans l’affaire Kirch

le 14/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Deutsche Bank doit verser des dommages et intérêts aux représentants légaux du magnat des médias Leo Kirch, a annoncé un tribunal munichois. Le montant des dédommagements sera fixé ultérieurement par un expert indépendant, a ajouté le tribunal, précisant qu'il ne pourrait être fait appel de sa décision. Leo Kirch, décédé l'an dernier, accusait l'ancien président du directoire de Deutsche Bank, Rolf Breuer, d'avoir provoqué la chute de son groupe en mettant en question sa solvabilité lors d'une interview télévisée en 2002. Il réclamait deux milliards d'euros de dommages et intérêts.

A lire aussi