Union bancaire : Chypre cherche un compromis

le 10/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La BCE n'assumera la supervision au jour le jour des banques de la zone euro que si leurs actifs excédent 30 milliards d'euros, prévoit un projet élaboré par la présidence chypriote de l'Union pour tenter d'apaiser les inquiétudes allemandes. Le ministre des Finances français Pierre Moscovici a jugé possible cette modulation de la supervision bancaire européenne selon la taille des établissements, à condition que la BCE conserve la responsabilité ultime.

A lire aussi