Henri de Castries s'intéresse à la bad bank espagnole

le 07/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Axa envisage d'investir dans la structure de défaisance des banques espagnoles, la Sareb, mais à des conditions raisonnables, a déclaré son directeur général Henri de Castries au quotidien espagnol Expansion. «Nous sommes intéressés par un investissement dans la bad bank parce que nous sommes une société responsable et qu'il est dans l'intérêt de toutes les grandes institutions financières que le système bancaire espagnol retrouve un fonctionnement normal», explique le dirigeant. Madrid a besoin que les investisseurs privés fournissent d'ici mi-décembre 2,2 des 3,9 milliards d'euros dont la Sareb sera initialement dotée.

A lire aussi