SocGen condamné en appel pour défaut d’information

le 06/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon un arrêt qu’a pu consulter l’AFP, le groupe bancaire a été condamné par la cour d’appel de Paris à verser 35.000 euros de dommages et intérêts à une entreprise cliente, la société Jacob et compagnie. La cour lui reproche de ne pas avoir fourni d’informations suffisantes concernant un produit de placement de trésorerie, le FCP «Sgam invest total return credit». Elle y voit «un préjudice qui s’analyse en une perte de chance».

A lire aussi