Les banques pourraient préfinancer le crédit d'impôt compétitivité

le 23/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les banques pourraient consentir des crédits de trésorerie aux entreprises qui souhaitent bénéficier dès l'an prochain d'une avance sur le crédit d'impôt compétitivité (Cice)annoncé par le gouvernement, selon Les Echos. Le Cice sera calculé sur l'exercice 2013 mais payé en 2014. Oséo pourrait préfinancer une partie de l'avance avec une enveloppe de 700 millions à un milliard d'euros de crédits de trésorerie à 3% ou 4%, à hauteur de 85% du crédit d'impôt. Les banques pourraient également accorder des crédits de trésorerie dans ce but à leur clientèle d'entreprises. Les discussions avec Bercy portent sur la tarification de ces avances, et la présence ou non d'une garantie publique ou du cofinancement Oséo.

A lire aussi