L’Eiopa avertit sur le risque bancaire

le 21/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

«Si les groupes d'assurance se développent dans les activités non traditionnelles ou hors assurances, ils doivent alors s'attendre à être traités, en ce qui concerne ces opérations, comme s'ils étaient des banques», estime Gabriel Bernardino, président du superviseurs européen des assurances (Eiopa). Il appelle à être attentif à tout type de transformation des échéances et aux effets de levier.

A lire aussi