ABN Amro prévoit un mauvais quatrième trimestre

le 16/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La banque publique néerlandaise ABN Amro a déclaré vendredi qu'une hausse de ses dépréciations sur prêts et une taxe bancaire de 112 millions d'euros pèseraient sur ses résultats du quatrième trimestre. La fusion de deux fonds de pension de l'établissement pourrait également peser sur les comptes des trois derniers mois de l'année, a ajouté ABN Amro, nationalisée par les Pays-Bas en 2008, au plus fort de la crise financière. ABN Amro a dégagé sur le troisième trimestre un bénéfice net sous-jacent de 374 millions d'euros contre neuf millions sur la même période de 2011.

A lire aussi