Pierre Moscovici veut créer une autorité de contrôle macro-prudentiel

le 15/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le projet de réforme bancaire que prépare le gouvernement pour décembre prévoit enfin un renforcement de la surveillance du secteur financier dans son ensemble, en plus de celle de chacun de ses acteurs séparement, a annoncé jeudi Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie. Cela passera par la création d'une autorité macro-prudentielle chargé du suivi des risques globaux, comme par exemple le développement de situation de bulles immobilières. «Elle sera elle aussi dotée de pouvoirs d'intervention extensifs», a assuré Pierre Moscovici. La France s'est déjà dotée en 2011 d'un Conseil de régulation financière et du risque systémique (Coréfris), au rôle macro-prudentiel.

A lire aussi