Paris et Berlin restent loin de l'union bancaire

le 14/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En dépit des progrès réalisés sur la gouvernance du mécanisme intégré, des différences de fond persistent

Le prudent optimisme affiché par le commissaire au Marché intérieur Michel Barnier en dit long sur le chemin qui reste à parcourir pour parvenir à un accord sur la supervision intégrée des banques dans la zone euro. D’ici à la rencontre des chefs d’Etat de mi-décembre, les experts travailleront en continu pour dénouer les nombreux différends qui persistent. D’ores et déjà, cette supervision centralisée est présentée comme une condition «nécessaire mais pas suffisante» à la recapitalisation directe des banques par le Mécanisme européen de stabilité.

Ecofin du 13 novembre.
ZOOM
Ecofin du 13 novembre.

A lire aussi