HSBC plie sous le poids de lourdes provisions

le 05/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Une enseigne HSBC visible en Suisse. Photo: Gianluca Colla/Bloomberg

HSBC a publié des résultats en hausse mais amputés par des provisions pour une affaire de blanchiment d'argent dans laquelle la banque a reconnu risquer gros. La première banque européenne a indiqué que l'amende qu'elle risque aux Etats-Unis pourrait être supérieure aux 1,5 milliard de dollars qu'elle a provisionnés et conduire à une procédure judiciaire au pénal. L'affaire a d'ores et déjà causé des «dommages considérables» à l'image du groupe et l'a contraint à provisionner encore 800 millions de dollars dans ses comptes du troisième trimestre, après les 700 millions mis de côté en juillet. «Ce pourrait être beaucoup plus», a reconnu le directeur général Stuart Gulliver lors d'une conférence téléphonique avec la presse. Grâce à une forte baisse des créances douteuses, HSBC a pu néanmoins doubler son bénéfice avant impôt - hors effets de cessions et variations de la valeur de la dette - en juillet-septembre, à cinq milliards de dollars contre 2,2 milliards un an plus tôt.

A lire aussi