SocGen «réaliste» face à la condamnation de Jérôme Kerviel

le 24/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Jérôme Kerviel au Palais de justice, le 24 octobre 201. Photo: Denis Allard/REA

Condamné en appel à trois ans de prison ferme et 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts, Jérôme Kerviel est ressorti libre du tribunal, la cour n’ayant pas délivré de mandat d'arrêt à l'audience. L’un des avocats de la Société Générale, Jean Veil, a réaffirmé vouloir se montrer «réaliste» face à la sanction financière. La banque «examinera la situation de M. Kerviel, le cas échéant avec ses avocats», a indiqué l’avocat. Du côté de l’ex-trader, représenté par David Koubbi, on étudie la possibilité d’un pourvoi en cassation tout en évoquant «une injustice absolument lamentable».

A lire aussi