La Société Générale sort de Grèce à moindre coût

le 19/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La Société Générale a annoncé la vente de sa filiale grecque Geniki Bank, déficitaire, à Piraeus Bank pour un million d'euros, une transaction qui se soldera par une perte d'environ 100 millions dans ses comptes du troisième trimestre. La banque française a précisé que cette opération, attendue par les marchés depuis plusieurs semaines, n'aurait pas d'impact significatif sur ses ratios prudentiels. La cession intervient au surlendemain de l'annonce par le Crédit Agricole de la vente de sa filiale grecque Emporiki à Alpha Bank. La Société générale et Piraeus Bank étaient entrés en discussions exclusives le 3 octobre. Le groupe bancaire français souligne qu'il investira 444 millions dans Geniki: 281 millions sous forme d'avances converties en capital, et 163 millions en souscrivant des obligations émises par Piraeus Bank.

A lire aussi