Citigroup affecté par une lourde provision comptable

le 15/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo: Scott Eells/Bloomberg

La provision de 4,7 milliards de dollars liée à la cession de la participation dans la société de courtage Morgan Stanley Smith Barney n’a pas été une surprise pour les investisseurs mais elle a néanmoins pesé sur les comptes trimestriels de Citigroup. La banque américaine a vu son bénéfice net reculer à 468 millions de dollars, soit 15 cents par action, contre 3,77 milliards (1,23 dollar) un an plus tôt. Hors provision et charge comptable, le résultat ajusté atteint 3,27 milliards de dollars (1,06 cent par action) contre 2,57 milliards (84 cents) au troisième trimestre 2011. Les performances de l’établissement ont rebondi tant dans le crédit hypothécaire que dans les activités de marché.

A lire aussi