JPMorgan chiffre la perte liée au rachat de Bear Stearns

le 11/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon son directeur général Jamie Dimon, JP Morgan a perdu jusqu'à 10 milliards de dollars (7,8 milliards d'euros) à la suite du rachat de Bear Stearns, une transaction effectuée à la demande du gouvernement fédéral américain en pleine crise financière. «Je dirais que nous avons perdu entre cinq et dix milliards de dollars en raison de divers éléments liés à Bear Stearns. Et oui, je dis que c'est injuste», a-t-il estimé lors d’une conférence organisée à Washington, ajoutant qu’il n’était pas sûr de refaire l’opération si on le lui demandait à nouveau. JPMorgan dit avoir racheté Bear Stearns pour environ 1,5 milliard de dollars. Le procureur général de New York Eric Schneiderman a décidé il y a quelques jours de poursuivre JPMorgan au civil pour tromperie quant à la distribution d'obligations adossées à des créances hypothécaires. Cela a abouti à des «pertes monumentales» qui n’ont pas toutes été pleinement identifiées, a-t-il souligné.

A lire aussi