La Société Générale va sortir de Grèce

le 03/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo: PHB/Agefi

La Société Générale et Piraeus Bank annoncent aujourd’hui être entrées en négociations exclusives pour la vente au groupe grec de Geniki Bank, filiale à 99,1% de la banque française, confirmant une information de Reuters. Rachetée en 2004, la banque grecque a perdu 66,3 millions d'euros au premier trimestre contre un trou de 98,6 millions d'euros sur la période comparable de 2011. Sa perte a été de 796 millions d'euros en 2011 et de 411 millions en 2010. Comme pour le Crédit Agricole, qui est en discussions exclusives avec Alpha Bank pour se délester d'Emporiki, la cession de Geniki devrait se faire à l'euro symbolique avec une recapitalisation préalable. Le risque financier pour la Société Générale est cependant bien inférieur à celui d'Emporiki pour la banque verte.

A lire aussi