Madrid en quête d'investisseurs privés pour sa «bad bank»

le 03/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le ministre espagnol de l'Economie, Luis de Guindos doit rencontrer des investisseurs privés à Londres jeudi pour tenter de les convaincre d'entrer au capital de la structure de défaisance («bad bank») créée en Espagne pour accueillir les actifs immobiliers à risque des banques. Madrid souhaite que les investisseurs privés représentent au moins 55% de cette «société de gestion d'actifs».

A lire aussi