Lazard prête main forte à la BCE pour l’Espagne

le 02/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bloomberg croit savoir que la banque d’affaires conseille la BCE dans les négociations portant sur la mise en place d’une bad bank destinée à secourir le système financier espagnol. La BCE est impliquée car les établissements qui transfèrent des actifs peuvent recevoir des obligations garanties par l’Espagne, un type d’actifs que la BCE accepte comme collatéral pour des prêts.

A lire aussi