Bruxelles et Washington attaqués sur Bâle 3

le 02/10/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Comité de Bâle a indiqué avoir identifié des failles dans les projets européen et américain visant à transposer les normes Bâle 3. «Il y a maintenant une fenêtre d’opportunité pour que les manquements repérés soient réparés», a estimé Stefan Ingves, le président du Comité de Bâle. «L’équipe s’inquiète du fait que les banques européenne actives à l’échelle international pourraient tirer un avantage des règles révisées», souligne le rapport. «Cela aurait un impact potentiel à la fois en termes de stabilité financière et de respect de la concurrence au niveau international», poursuit le document. Le commissaire européen Michel Barnier a exprimé de son côté des «réserves» sur le travail du Comité, soulignant l’absence d’une «méthodologie bien définie». Il a en outre estimé que «les clarifications et informations exhaustives» fournies au Comité de Bâle par les régulateurs avaient été «seulement partiellement reprises» dans le rapport.

A lire aussi