La Banque de France restructure ses activités

le 10/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo: PHB/Agefi

La Banque de France vit elle aussi à l’heure du non-remplacement d’un départ en retraite sur deux. Un comité central d’entreprise extraordinaire a été convoqué le 21 septembre, où le gouverneur Christian Noyer présentera ses projets de restructuration des activités. Projets qui doivent conduire à la suppression de 2.500 postes d’ici à 2020, comme l’avait annoncé l’institution en décembre 2011, par le non-remplacement de la moitié des 5.000 départs en retraites prévus sur la période. L’activité fiduciaire (traitement des billets), déjà largement restructurée en 2003, devrait être la principale touchée, selon des sources syndicales, mais les autres métiers ne seront pas épargnés.

A lire aussi