Cinq mutualistes interprofessionnels créent un géant de la protection santé

le 31/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, Prévadiès, Santévie et Sphéria fusionnent dans Harmonie Mutuelle. La concentration du secteur se poursuit

Face aux assauts des sociétés et des mutuelles d’assurances généralistes à la recherche de relais de croissance, cinq spécialistes de la santé se sont associés pour former Harmonie Mutuelle (Harmonie). Réunissant les acteurs interprofessionnels locaux Harmonie Mutualité, Mutuelle Existence, Prévadiès, Santévie et Sphéria Val de France, ce nouvel ensemble pèse 2,3 milliards d’euros de cotisations et couvre 4,5 millions de personnes. La marge de solvabilité atteint 380%.

Harmonie, présidée par Guy Herry, se revendique ainsi premier organisme complémentaire santé de France en assurance directe (hors réassurance). Elle revendique une part de marché de 7,5% dans la complémentaire santé. La protection individuelle représente 54% de son chiffre d’affaires.

La fusion juridique a été votée en juin et la mutuelle sera opérationnelle à la fin de l’année. Harmonie est la composante centrale d’une architecture plus vaste. Car dans la course à la concentration qui s’est engagée dans la protection sociale, il est vital de fédérer un maximum d’acteurs de cet univers extrêmement éclaté. Depuis 2011, la MGEN s’est ainsi rapprochée de quatre homologues pour créer une Union mutualiste de groupe (UMG) baptisée Istya, laquelle revendique 6,1 millions de personnes protégées pour 3,5 milliards d’euros de cotisations.

Quatre structures gravitent autour d’Harmonie. Une union de premier niveau est destinée à des partenariats axés sur les services, «pour les mutuelles qui souhaitent s’adosser sans fusionner», indique François Venturini, directeur général d’Harmonie. A également été créée une union dite de Livre III, Harmonie Services Mutualistes, qui rassemble les structures de soins et de services des membres du groupe. Mutex S.A. porte pour sa part l’offre de prévoyance, épargne et retraite, mais est ouverte à d’autres mutualistes. Harmonie y détient une minorité de blocage (34%). «Mutex occupe le huitième rang en prévoyance hors épargne, mais nous avons l’ambition d’intégrer le top 5 dans cinq ans», annonce Guy Herry.

Enfin, une UMG sera créée; elle aura vocation à proposer une alliance intermédiaire entre l’union de premier niveau et la fusion dans Harmonie : «Elle scellera des liens de solidarité financière entre ses membres», précise François Venturini. Elle portera aussi le développement international. Présente en Italie via un accord avec Cesare Pozzo, Harmonie a des ambitions en Belgique, en Pologne, en Hongrie et au Maroc.

A lire aussi