La Banque Postale temporise sur le dossier CIF

le 31/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bien que ne figurant pas à l’ordre du jour du conseil d’administration qui s’est tenu hier, le dossier d’une éventuelle reprise du Crédit Immobilier de France (CIF) par La Banque Postale a été évoqué. «Philippe Wahl a confirmé ne pas avoir fait à ce jour de proposition», a indiqué à L’Agefi un porte-parole de l’établissement. Cela ne préjuge toutefois en rien de la suite des événements, «une étude attentive du dossier» étant toujours en cours. Par ailleurs, l’établissement a fait état au titre du premier semestre d’une hausse de 1% de son produit net bancaire, à 2,66 milliards d’euros, après retraitement des effets de la provision épargne logement et du remboursement de l’amende sur les échanges d’images chèques. Le coût du risque ressort à 82 millions d’euros (-57,6%), dont 30 millions d’euros complémentaires sur la Grèce. Au 30 juin dernier, le ratio de solvabilité core tier one s’élevait à 12,6%.

A lire aussi