China Construction Bank alimente les craintes sur le secteur

le 28/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque chinoise, qui a dévoilé un bénéfice semestriel en hausse de 15%, juge «irréaliste» une baisse prochaine de ses créances douteuses

Alors que sa concurrente Bank of China avait suscité la semaine passée des inquiétudes en dévoilant la plus faible croissance de son bénéfice trimestriel depuis trois ans (+5,8%), China Construction Bank a alimenté les craintes sur le secteur en termes de perspectives. La deuxième banque chinoise a ainsi jugé «irréaliste» l’anticipation d’une baisse de ses créances douteuses sur le deuxième semestre.

Si la part des créances douteuses de CCB a reculé à 1% à fin juin 2012, contre 1,1% à fin 2011, les prêts présentant plus de trois mois d’arriérés ont en revanche fortement progressé. Ces prêts, qui donnent une tendance sur les futures créances douteuses, ont crû de 33,5% sur les six premiers mois de l’année, à 46,9 milliards de yuans (5,9 milliards d’euros).

Sur le deuxième trimestre, CCB a toutefois vu son bénéfice net progresser de 20% à 54,8 milliards de yuans, un niveau supérieur aux attentes des analystes qui misaient sur un bénéfice de 49,9 milliards de yuans, selon un consensus Bloomberg. Le bénéfice net a crû de 15% sur le premier semestre à 106,3 milliards de yuans (contre une hausse de 7,7% à 71,6 milliards de yuans pour Bank of China, quatrième banque du pays). Cette progression de 15% se compare à une hausse de 31% sur la même période l’année précédente.

«La poursuite de l’incertitude économique et les inquiétudes sur la détérioration de la qualité de crédit va résulter en une surperformance des acteurs les plus importants et les plus défensifs», à l’image de CCB, par rapport à leurs pairs et au marché, indique le bureau d’étude Sanford C. Bernstein. Ce dernier estime que les résultats trimestriels de CCB figurent parmi les plus solides de ceux publiés jusqu’à présent par le secteur. Industrial and Commercial Bank of China, première banque mondiale en termes de capitalisation, et Agricultural Bank of China doivent publier leurs comptes cette semaine.

Sur le premier semestre, le revenu net d’intérêt de CCB, qui représente plus de 70% du bénéfice opérationnel de la banque, a progressé de 16,5% à 169,7 milliards de yuans, la marge nette d’intérêt étant passée de 2,6 à 2,7% en un an (2,1% à fin juin chez Bank of China). Les revenus issus des commissions liées aux services, tels que les cartes bancaires, ont crû de 3,3% à 49,2 milliards de yuans (contre un recul de 39% pour sa concurrente).

A lire aussi