Les actionnaires de Barclays exigent un président nouveau venu

le 11/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Trois des dix principaux actionnaires de la banque britannique ont confié au quotidien leur souhait de voir nommer à sa présidence un candidat externe. Cela afin de restaurer la réputation de Barclays. De quoi mettre en danger le projet de promotion de Michael Rake, aujourd’hui vice-président. Un actionnaire, qui indique qu’il ne s’agit pas d’un «problème bancaire mais d’un problème culturel», plaide pour la nomination d’un directeur général lui aussi venu de l’extérieur. «Nous avons été très clairs» avec le conseil d’administration, souligne un frondeur, pour qui Barclays «a besoin de quelqu’un qui soit étranger à tout ce qui s’est passé avant».

A lire aussi