L'américaine Wells Fargo reine du « lobbying»

le 05/07/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque américaine aurait dépensé plus que l’ensemble de ses rivales aux Etats-Unis dans ses bureaux situés à Washington afin d’influencer les régulateurs notamment concernant les règles sur les créances hypothécaires, selon le journal qui cite des documents du Congrès dont il avance avoir eu connaissance. Wells Fargo a ainsi déboursé 7,8 millions de dollars en dépenses de «lobbying», en hausse de 34%, contre 7,4 millions pour JPMorgan Chase qui est pourtant plus importante en termes d’actifs. «Nos activités de gouvernement et notre personnel ont naturellement augmenté avec le doublement de la taille de la société» indique Wells Fargo.

A lire aussi